LE DEPISTAGE NEONATAL PRECOCE

Dans deux ans, tous les nouveaux nés auront un dépistage de la surdité directement à la maternité.

Il s’agit d’un arrêté pris par Xavier Bertrand le 23 avril, ministre de la santé. Le texte est passé le 4 mai au « Journal Officiel ».

Cette décision divise les associations.

1. L’association française pour le dépistage et la prévention des handicaps de l’enfant (AFDPHE) est pour cette décision, au nom de l’égalité des soins.

2. L’UNISDA et la Fédération Nationale des Sourds de France (FNSF) sont contre, et pensent, qu’il s’agit de favoriser la pose systématique d’implants cochléaires, et d’éviter que l’enfant se développe précocement avec la langue des signes .

Vous pouvez réagir à cet article sur facebook.